Tableau de Picasso pour 100 euros : «Ma mère n’avait jamais gagné au Loto»

Le Parisien, Catherine Balle, 21.05.2020: “Tableau de Picasso pour 100 euros : «Ma mère n’avait jamais gagné au Loto»”

Claudia Borgogno, une Italienne de 56 ans, a gagné, ce mercredi soir un tableau de Picasso d’une valeur d’un million d’euros, «Nature morte». C’est son fils qui lui avait offert deux billets pour participer à la loterie « 1 Picasso pour 100 € ».

« Elle n’a jamais eu de chance, ce tableau va changer sa vie », a déclaré Lorenzo Nazo quand il a appris que, grâce à lui, sa mère avait gagné un tableau de Picasso d’une valeur d’un million d’euros. Cet Italien de 25 ans avait acheté en décembre deux billets – à 100 euros chacun — pour la loterie caritative « 1 Picasso pour 100 euros » organisée avec l’aide du musée Picasso, et en avait offert un à sa mère. Un « cadeau de Noël », qui a permis à sa mère de devenir, ce mercredi soir, la propriétaire d’une toile du maître espagnol.

Comptable de 56 ans résidant à Vintimille, Claudia Borgogno n’avait « jamais gagné au Loto », a assuré son fils… Jusqu’à ce tirage au sort organisé au siège parisien de la société de vente aux enchères Christie’s. Claudia devra maintenant décider si elle veut accrocher dans son salon « Nature Morte », une huile sur toile datant de 1921, ou bien revendre l’œuvre.

Jusqu’à présent, ce tableau estimé à 1 million d’euros appartenait à David Nahmad, un homme d’affaires monégasque, qui a fait un geste en le cédant à la loterie contre 900 000 euros.

Plus de 5 millions d’euros récoltés

Lors de cette loterie, à laquelle les ressortissants de plus de 100 pays ont participé, 51 140 billets ont été vendus. Plus de 5 millions d’euros ont été récoltés pour l’ONG Care, qui affectera cette somme à des programmes d’accès à l’eau propre et à l’hygiène pour les communautés les plus vulnérables.

C’est la deuxième fois qu’une telle opération est organisée. En 2013, une première édition de « 1 Picasso pour 100 euros » avait permis de réunir 4 millions de dollars (3,65 millions d’euros) pour soutenir un village au Liban. Un Américain de 25 ans avait alors remporté une autre toile de Picasso, « l’Homme au gibus ».

L’animatrice et productrice de télévision Péri Cochin, à l’initiative de ces deux loteries caritatives bénéficiant du soutien du musée Picasso, a déjà prévenu qu’une nouvelle édition se tiendrait désormais chaque année, au bénéfice d’une nouvelle cause.