Le Brussels Gallery Weekend (03-06.09.2020) se repense et se renforce

Brussels Gallery Weekend, Communiqué de presse, 12.08.2020: Brussels Gallery Weekend – September 03-06.09.2020

Le Brussels Gallery Weekend se repense et se renforce.

C’est un Brussels Gallery Weekend nouveau, plus fort, entièrement repensé et le regard tourné vers l’avant, qui s’apprête à faire sa rentrée. 38 galeries ouvertes de concert, un toujours copieux programme off, des projets initiés avec le monde associatif, un site web flambant neuf et l’incontournable expo Generation Brussels avec ses 12 jeunes talents, transformée en un parcours au fil des vitrines… Du 3 au 6 septembre, en présence d’œuvres de grands noms tels que Lionel Estève, Lynda Benglis ou Richard Aldrich, le Brussels Gallery Weekend revient séduire les amateurs et collectionneurs d’art dans la capitale, le temps d’une 13ème édition très spéciale, riche de surprises et de nouveautés.

Ambassadeur de la scène artistique bruxelloise et fidèle au rendez-vous depuis treize ans, le Brussels Gallery Weekend entend plus que jamais mettre en lumière le dynamisme d’un secteur, un savoir-faire et des talents qui rayonnent bien au-delà de nos frontières. A l’occasion de ce cru 2020, l’événement a le regard tourné vers l’avant, se repense, se renforce et se modernise au moyen de multiples initiatives. Ses instigateurs, Sybille du Roy de Blicquy – directrice du BGW – en tête, se réjouissent de retrouver le public bruxellois en cette édition un peu particulière, placée sous le signe du plaisir des yeux mais aussi de la sécurité. « Dans le contexte actuel, cela fut un vrai challenge de nous adapter pour pérenniser notre projet. La collaboration, les encouragements et la fidélité de tous nos partenaires publics et privés nous ont permis de tenir bon. Cela nous a vraiment fait plaisir, car cela montre le dynamisme et la résilience du secteur de l’art contemporain à Bruxelles. »

Afin d’assurer et de savourer des visites en toute tranquillité, le Brussels Gallery Weekend a élaboré et mis en ligne un tout nouveau site internet. Celui-ci permettra à chacun de réserver la tranche horaire de son choix, mais aussi de découvrir les galeries depuis son canapé, ou encore de prendre part à différents ateliers créatifs en famille. Enfin pour offrir à tous un confort optimal, l’exposition Generation Brussels, tremplin pour les jeunes talents de la capitale, se mue pour l’occasion en un parcours de vitrines.

Collaborations et nouveaux venus

Cette année encore, galeries et institutions ont travaillé main dans la main pour dérouler une édition où les collaborations seront légion. Le public retrouvera par exemple Gauthier Hubert et son univers “énigmatique” exposé chez Irene Laub et au Musée du Botanique. Grégory Gicquel et Daniel Dewar investiront quant à eux conjointement la galerie CLEARING et le Musée Van Buuren. Enfin, de retour dans la programmation, Michel Rein présentera le travail d’Anne-Marie Schneider dans son espace, ainsi que des projections d’Ariane Loze dans la salle de cinéma de l’un des hôtels-partenaires.

Parmi les nouveaux venus, la Galerie DYS et Montoro12 font leur entrée dans le Brussels Gallery Weekend, tout comme la galerie Fracas qui risque de faire grand bruit avec une exposition d’Anton Reijnders installée au sein des Ateliers Jespers. En marge de ces expositions, il convient en outre de souligner la présence de grands noms et signatures tels que Lionel Estève, Lynda Benglis ou encore Richard Aldrich, tous présents cette année au BGW, mais aussi de belles découvertes à la clé avec une sélection d’artistes italiens chez MLF, Bruna Canepa chez Ballon Rouge, ou encore Martin Belou chez Bernier/Eliades… Et la liste n’est pas exhaustive.

Generation Brussels fait peau neuve

Cela fait trois ans déjà que le Brussels Gallery Weekend se veut le porte-voix des talents de la nouvelle garde et des jeunes artistes bruxellois. Cette fois, c’est avec la curatrice belge Evelyn Simons que Generation Brussels fait peau neuve. Sa pratique curatoriale se focalise sur l’espace public et les contextes périphériques, à l’instar du Horst Arts & Music et du Kunsthal Ter Rijst en passe d’être lancés. En outre, elle dirige le programme de résidence de la Fondation CAB et participe à diverses collaborations en Belgique et à l’étranger.

Cette année, l’exposition s’étendra donc à travers toute la ville, dans des vitrines de magasins vides – rappelant l’exposition “Driftwood, or how we surfaced through currents” d’Evelyn Simons à Athènes (Fondazione Prada, 2017). Au total, les travaux d’une douzaine d’artistes triés sur le volet seront dévoilés dans un parcours de vitrines reliant le bas et le haut de Bruxelles. « Repenser l’exposition du Vanderborght en un parcours de vitrines a été un vrai défi pour les artistes. Heureusement, ils ont tous été flexibles, curieux de découvrir les nouveaux lieux d’exposition et de reconfigurer leur art dans ce contexte inattendu. Ce fut un dialogue intense et enrichissant, dont nous sommes ravis du résultat. »

Le public pourra ainsi découvrir les fleurs en ballons de Badi Rezak le long de la Régence, les corps en suspension de Carlotta Bailly-Borg dans les Galeries Louise, ou encore les mots à la ville de Jot Fau chez Muntpunt. Le cœur de Generation Brussels 2020 palpitera du côté du Sablon, Rue Lebeau, où seront installées les images complexes de Siemen Van Gaubergen. Enfin, citons encore le sieur David Tobon, déjà présent dans la sélection 2019, de retour cette année pour sa première exposition à la Galerie Felix Frachon.

L’art du partage

Si l’art, comme le plaisir et la passion, se vit, il se partage aussi, grâce à la générosité du public. En collaboration avec Pont des Arts, BGW invite le public à venir faire dons de matériel de bricolage grâce auquel des artistes animeront plusieurs services pédiatriques bruxellois. S’ensuivront des rencontres personnalisées entre enfants et artistes et des ateliers de création qui délimiteront un espace poétique où ces jeunes peuvent se ressourcer.  Par ailleurs, le BGW mettra à l’honneur des œuvres d’enfants et d’adultes de l’IRSA (Institut Royal pour Sourds et Aveugles) dans une vitrine du Meeting Point, histoire de célébrer comme il se doit 10 années de belles collaborations.

Conjuguer plaisir et sécurité

Pour ne pas gâcher le plaisir des visites et permettre au public de se sentir en sécurité, un lettrage uniformisé sera mis en place indiquant le nombre maximum de personnes par espace. « Cette année, le Brussels Gallery Weekend offre une opportunité aux artistes et aux galeristes de repenser le mode de fonctionnement d’une galerie et la pertinence d’un discours, se réjouit Olivier Meessen de la galerie Meessen/De Clercq. Peut-on fonctionner comme avant ? Comment accueillir et accompagner le public ? Quels peuvent être la portée et l’impact de la création artistique actuelle ? Ces questions pertinentes ouvrent des perspectives intéressantes. Comprendre les périodes de changement et redessiner un paysage pour mieux vivre avec les autres, voilà des défis excitants. »

Les galeries assureront également votre accueil, avec gel et port du masque. Des rendez-vous seront organisés via pré-inscription sur le site web, afin de jauger le nombre de participants à certaines activités telles que des visites guidées ou encore des signatures de livres. Enfin, les horaires ont été adaptés pour le vernissage, étalé sur une journée entière.

PARTICIPATING GALLERIES

ARCADE, Archiraar Gallery, La Patinoire Royale – Galerie Valérie Bach, Ballon Rouge Collective, Baronian Xippas, Bernier/Eliades Gallery, didier Claes, CLEARING, Damien & The Love Guru, dépendance, Dvir Gallery, Galerie DYS,  MLF|Marie-Laure Fleisch, La Forest Divonne, FRACAS, Galerie Felix Frachon, Pierre Marie Giraud, Gladstone Gallery, Xavier Hufkens, rodolphe janssen, LA MAISON DE RENDEZ-VOUS, Irène Laub Gallery, Harlan Levey Projects, LMNO, MARUANI MERCIER, Galerie Greta Meert, Meessen De Clercq, Mendes Wood DM, Montoro 12, Jan Mot, Galerie Nathalie Obadia, OV Project, ALMINE RECH, Michel Rein, Sorry We’re Closed, Spazio Nobile, Stems Gallery, TEMPLON.

OFF Program

Botanique, CENTRALE, Clovis XV, Garage Cosmos, Fondation Cab, FdG Projects, Grande Surface, iMAL, Kantine, La Loge, Maison des Arts, Nadine, Société, Museum Van Buuren.

GENERATION BRUSSELS

Carlotta Bailly-Borg, Simon Demeuter, Jot Fau, Naomi Gilon, Tom Hallet, Bert Jacobs, Hélène Meyer, mountaincutters, Elise Peroi, Héloïse Rival, Badi Rezzak, Siemen Van Gaubergen