Vente d’art caritative pour St-Germain-des-Prés

Vente caritative St-Germain-des-Prés Christie's 2017

OUEST-FRANCE/AFP – 05.12.2017: Enchères. 1,4 million d’euros récoltés pour restaurer l’église St-Germain-des-Prés

Les artistes étaient invités ce mardi à céder aux enchères certaines de leurs œuvres afin de financer les coûts de restauration de l’église St-Germain-des-Prés à Paris. Un bâtiment intimement lié à l’histoire de l’art. À la fin de la vente 1,4 million d’euros ont été récoltés.

Une vente aux enchères caritative destinée à financer la restauration de l’église Saint-Germain-des-Prés a réalisé un total de 1,4 million d’euros ce mardi. Les grands noms du monde l’art contemporain était invité à mettre aux enchères certaines de leurs œuvres afin de sauver l’église parisienne.

Anish Kapoor, Miguel Barcelo, Damien Hirst, Yves Klein ou encore Carlos Cruz Diez, les grands noms n’ont pas manqué le rendez-vous lors de cette vente organisée par Christie’s pour le compte du Fonds de Dotation pour le Rayonnement de l’Église Saint-Germain-des-Prés.

Une œuvre de Günther Uecker vendue 360 000 €

C’est une œuvre de Günther Uecker, Kleines Gebet (Small Prayer) de 2017, qui a réalisé l’enchère la plus élevée : 360 000 €, plus de 100 000 euros au-dessus de son estimation.

Autres belles enchères : Turning Blue to Red, d’Anish Kapoor, parti à 125 000 €, « Induction du Jaune avec le Bleu Klein » de Carlos Cruz Diez acquis à 110 000 €, ou « Éponge bleue, sans titre » d’Yves Klein qui a trouvé acquéreur pour 110 000 €, bien au-delà de son estimation haute.

La vente, qui a réalisé 91 % des estimations par lot et 97 % en valeur – proposait également des œuvres de Damien Hirst, Andy Goldsworthy, Hervé Di Rosa et Philippe Ramette.

L’église appréciée des artistes attend des travaux de restauration

L’église Saint-Germain-des-Prés a souvent été représentée ou décrite par les peintres, les cinéastes et les écrivains, de l’après-guerre aux années soixante. « C’est la plus vieille cathédrale de Paris » , rappelle volontiers Daniel Moquay, délégué général de la vente et responsable des Archives Yves Klein.  « Mais elle est en très mauvais état, le gros œuvre est plus que déficient ».

Selon lui, « le montant des travaux s’élève à six millions d’euros, la ville de Paris, propriétaire de l’église, est prête à donner un million ».

La municipalité rappelle qu’elle est maître d’œuvre pour la restauration de l’église, y compris pour « la partie intérieure de cette rénovation, avec un travail sur les décors, les parements, les vitraux ou encore les fresques ».

Damien Hirst, Beautiful Gay Garden of Delight Painting (estimation de 50.000 à 70.000 euros). “Donated by a private collector”/Christies/ADAGP, Paris 2017 (détail)