PAD Paris : les experts quittent le navire

Coup de théâtre pendant le prestigieux PAD Paris : le comité d’experts chargé d’inspecter les objets à la vente a claqué la porte en plein salon. L’impossibilité de travailler dans des conditions leur permettant de bien faire leur travail en est la cause, selon Frédéric Chastaing, Président du Conseil d’Administration de la Compagnie Nationale des Experts.

La CNE a déjà pris la décision de ne plus travailler avec PAD pour la dernière édition londonienne pour des raisons similaires. Le temps alloué au vetting (vérification des oeuvres proposées à la vente) s’est selon M. Chastaing réduit comme peau de chagrin au fil des années, résultant en une impossibilité pour les experts d’inspecter les objets de façon professionnelle, ni de tous les inspecter. En conséquence, certains exposants de PAD auraient proposé à la vente des objets “problématiques”, selon ce que l’expert a confié à The Art Newspaper la semaine dernière. Il n’a pas souhaité donner davantage de précisions.

Le quotidien rapporte que l’exclusion injustifiée de deux des experts de la CNE par PAD aurait également alimenté les tensions existantes, menant à la décision “difficile”, mais “unanime” pour la CNE d’arrêter d’officier pour PAD.

Le salon PAD Paris, consacré principalement au Design, s’est terminé le 26 mars dernier. Sa prochaine édition aura lieu à Londres du 2 au 8 octobre 2017. Pour cette édition, un comité d’experts et galeristes renommés procèdera au vetting.

 

Credit photographique : decoral.fr