La Fillette de Picasso pour plusieurs mois à Orsay

Rockefeller Picasso

La toile qui a affolé mardi les enchères à New York pour 115 millions de dollars figurera au catalogue de l’exposition Picasso. Bleu et rose, qui s’ouvre le 18 septembre dans les murs du musée parisien.

Bonne nouvelle pour les amateurs de Picasso. Ils vont pouvoir prochainement admirer la Fillette à la corbeille fleurie de Pablo Picasso qui a affolé mardi les enchères à New York pour 115 millions de dollars. La toile va être prêtée au musée d’Orsay le temps de l’exposition Picasso. Bleu et rose, qui s’ouvre le 18 septembre. «Nous sommes très heureux» de ce prêt, a déclaré à l’AFP une porte-parole du musée, confirmant une information publiée samedi par le New York Times.

Selon le quotidien new-yorkais, le tableau aurait été acquis par les Nahmad, famille de marchands d’art dont fait partie Helly Nahmad, qui possède une galerie à New York. Les intéressés n’ont pas pour le moment confirmé.

L’exposition Picasso du musée d’Orsay, organisée en collaboration avec le Musée national Picasso-Paris, s’intéresse à la période 1900-1906 de l’artiste et s’achèvera le 6 janvier 2019. Elle sera ensuite présentée du 3 février au 26 mai à la Fondation Beyeler à Bâle, en Suisse, avec une série d’œuvres modifiée. On ignore encore si la «Fillette à la corbeille fleurie» figurera dans l’exposition de Bâle.

Picasso, joyau de la collection Rockefeller

Le tableau, daté de 1905, a été adjugé mardi 115 millions de dollars lors d’une grande vente organisée par Christie’s à New York pour disperser l’immense collection Rockefeller. La Fillette, achetée à l’époque directement à l’artiste espagnol par la collectionneuse américaine Gertrude Stein et son frère Leo, alors établis à Paris, a atteint le sixième total le plus élevé pour un tableau vendu aux enchères, commissions et frais compris.

L’œuvre était le clou de cette collection constituée par le petit-fils du magnat du pétrole John D. Rockefeller, David, décédé l’an dernier à 101 ans, et son épouse Peggy. Un record a été établi pour un tableau de Claude Monet (1840-1926), avec les Nymphéas en fleurs, vendus 84,6 millions de dollars. La toile peinte à Giverny entre 1914 et 1917 a éclipsé le record établi par la Meule en novembre 2016 à New York déjà, avec 81,4 millions de dollars. Quant au tableau de son compatriote Henri Matisse (1869-1954) Odalisque couchée aux magnolias, il a été cédé pour 80,7 millions. Un autre chiffre inédit.

Pablo Picasso (1881-1973) est le seul peintre dont plusieurs tableaux ont été vendus plus de cent millions de dollars aux enchères. Il en compte désormais quatre. Au total, la vente Rockefeller a atteint 832 millions de dollars, pulvérisant le record pour une même collection établi en 2009 avec la vente Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, qui avait atteint 484 millions de dollars.

LEFIGARO.FR/AFP, 13.05.2018: “La Fillette de Picasso sera exposée plusieurs mois à Orsay”

Image : Capture d’écran de www.christies.com.