La collection Merzbacher rejoint le Kunsthaus Zürich

Merzbacher Zurich

Gabriele et Werner Merzbacher confient, sous forme de prêt permanent, soixante-cinq œuvres issues de leur collection d’art moderne au Kunsthaus Zürich.

Le Kunsthaus de Zürich, dédié à l’art moderne, s’apprête à accueillir pour une durée de vingt ans une partie de la prestigieuse collection de tableaux et de sculptures constituée, au fil des années, par les époux Merzbacher. Réunissant près de 200 œuvres, celle-ci dresse un impressionnant panorama de l’art moderne, illustrant des courants aussi variés que le postimpressionnisme, le fauvisme, le cubisme et l’expressionnisme allemand aussi bien que les groupes d’artistes Die Brücke et Der Blaue Reiter. Un dénominateur commun semble pourtant lier tous ces chefs-d’œuvre : la couleur et le renouvellement radical de l’usage de cette dernière dans les arts de la fin du XIXe et du début du XXe siècles. Monet, Cézanne, Van Gogh, Derain, Vlaminck, Matisse, Kirchner, Nolde, Kandinsky, Miro mais aussi Sam Francis, Calder, Tinguely ou encore Rickey et bien d’autres se côtoient dans cet ensemble aussi grandiose qu’éclatant.

Avant son mariage, Gabriele Merzbacher-Mayer hérite de ses grands-parents les premières œuvres de cette collection qu’elle ne cessera d’enrichir, à partir des années 1960, partageant sa passion avec son mari. Témoignant des grandes étapes de l’aventure de l’art moderne, l’ensemble retrace également l’histoire familiale de ces deux époux qui ont souhaité perpétuer l’œuvre initiée par leurs aïeuls.

Cette collection a déjà fait l’objet de plusieurs rétrospectives, à Jérusalem en 1998-1999, à Tokyo en 2001, à Londres en 2002, mais également au Kunsthaus Zurich qui a organisé, en 2006, l’exposition « Couleur en fête », heureux avant-goût du dépôt dont il bénéficie aujourd’hui. Soixante-cinq œuvres de la collection, choisies par le musée, vont ainsi être accueillies par l’institution, sous forme d’un prêt permanent, pour une durée d’au moins vingt ans. En initiant cette coopération, le couple Merzbacher souhaite exprimer sa reconnaissance à la ville de Zurich et à la Suisse qui a accueilli le jeune Werner Merzbacher en 1939, alors qu’il fuyait l’Allemagne nazie.

La Société zurichoise des beaux-arts, association privée qui gère le Kunsthaus Zurich, a déjà bénéficié de la philanthropie de collectionneurs privés. En effet, près des deux tiers des fonds du musée sont composés de donations ou de prêts permanents provenant des prestigieuses collections Bührle, Looser, Brunner et Knecht, qui ont rejoint les collections depuis les années 2000, mais également d’une partie du fonds Giacometti-Stiftung et bien d’autres ensembles remarquables. Cette histoire fait du Kunsthaus Zurich le plus ancien institut de collection et d’exposition de Suisse, ce qui explique sans doute le choix du couple Merzbacher.

Le musée, qui fait actuellement l’objet de travaux d’extension, présentera au public, dès 2020, les collections Merzbacher et Bührle au sein d’un nouveau bâtiment,conçu par l’architecte David Chipperfield.

Connaissance des Arts, Agathe Miossec, 30.05.2018 : “La collection Merzbacher rejoint le Kunsthaus Zürich”

Image : Wassily Kandinsky, Murnau – Kohlgruberstrasse, 1908, huile sur carton, 71 x 97,5 cm. Collection Werner et Gabriele Merzbacher