Inauguration de Deux Musées Yves Saint-Laurent

Yves Saint-Laurent Musée Paris

Octobre 2017 est sous le signe du légendaire couturier Yves Saint-Laurent. Son compagnon Pierre Bergé, décédé le mois dernier, fut instrumental dans l’ouverture de deux nouveaux musées consacrés à Saint-Laurent.

Le premier des deux nouveaux établissements est sans surprise parisien : il investit les murs de l’ancienne Maison Yves Saint-Laurent, au 5, avenue Marceau. Le coeur du musée n’est d’ailleurs autre que le studio du créateur, conservé comme si le créateur allait y revenir sous peu.

Un “Parcours Inaugural” invite les nouveaux visiteurs à découvrir l’histoire d’Yves Saint-Laurent à travers ses créations, et plus largement l’impact que celui-ci a eu sur la haute couture au cours de presque 40 ans. Le musée propose à l’occasion de son inauguration de voir des modèles rarement exposés comme des créations mythiques, telle la robe Mondrian. Un pan de l’exposition est également consacrée au voyage comme source d’inspiration. Né à Oran en 1936, Yves Saint-Laurent sera plus attiré par le Maroc et principalement par Marrakech. Un autre musée Yves Saint-Laurent, beaucoup plus grand que son pendant parisien, s’ouvre d’ailleurs ce mois-ci dans la capitale à côté du jardin Majorelle. Ses 4000 m2 et dont 400 consacrés aux expositions en feront un lieu de visite incontournable à Marrakech. Le musée accueillera également chercheurs, conférenciers grâce à ses bibliothèque et auditorium.

Tout ceci n’aurait certainement pas vu le jour sans Pierre Bergé, son compagnon, ami, amant et protecteur. Les deux hommes se rencontrent en 1958. Très vite, Bergé, séduit par le talent incommensurable de Saint-Laurent, décèle l’importance que son compagnon aura et le pousse à archiver son oeuvre. “Si Chanel a donné, comme on dit, la liberté aux femmes, tu leur as donné le pouvoir” écrit-il à Saint-Laurent. Le fonds du musée contient ainsi aujourd’hui quelques 5’000 prototypes, parmi moult autres archives papier et textile. Pierre Bergé, décédé le 8 septembre dernier, aurait certainement assisté aux deux inaugurations avec fierté.

Pour plus d’informations sur les musées Yves Saint-Laurent de Paris comme de Marrakech ainsi que sur leurs actualités, rendez vous sur leur site : http://www.museeysl.com/

Bureau de Yves Saint-Laurent dans son studio de l’avenue Marceau, visible tel que laissé depuis sa disparition en 2008. Photo : AFP/Stéphane de Sakutin.