Crue de la Seine : le Louvre et Orsay en état d’alerte

Louvre Crue Seine orsay

Le Figaro, Eric Biétry-Rivierre, 24.01.2018 : “Crue de la Seine : le Louvre et Orsay en état d’alerte”

Le niveau bas du département des Arts de l’Islam est interdit au public depuis que le fleuve a dépassé la cote des 5,12 mètres. Une procédure préventive en attendant le pic d’alerte prévu samedi et une éventuelle réouverture dimanche.

Activée depuis lundi, la cellule de crise qui surveille au musée du Louvre la crue de la Seine a pris la décision mercredi à la mi-journée de fermer au public le niveau bas du département des Arts de l’Islam. «Au moins jusqu’à dimanche», précise la direction qui affirme agir à titre préventif; le fleuve ayant gonflé de 5,12 mètres au-dessus de son niveau normal. «Pour l’heure, précisait-elle hier midi, tout se trouve encore dans les vitrines. Rien n’est été bougé.»

Depuis 2002, le musée a mis en place un Plan de protection contre les inondations (PPCI). Il inclue notamment la liste précise des œuvres à remonter dans les niveaux supérieurs depuis l’espace creusé jusqu’à 12 mètres sous la cour Visconti. Ce volume planifié et couvert d’une belle verrière ondulante et mordorée par les architectes Rudy Ricciotti et Mario Bellini, d’un coût de 98,5 M€, a été inauguré en septembre 2012.

Début juin 2016, une crue décennale avait provoqué une montée de la Seine qui avait atteint jusqu’à 90 cm au-dessus du niveau actuel. Aucune infiltration d’eau n’avait été à déplorer. Le Louvre avait tout de même préféré fermer pendant quatre jours et déplacer dans ses étages près du quart des 152.000 pièces conservées dans ses zones inondables. Dans le département des Arts de l’Islam, le système de cuvelage et de pompage permanent, capable de résister à une crue comparable à celle, centennale, de 1910, avait correctement fonctionné.

Toujours à Paris, un peu plus en aval, les musées d’Orsay et de l’Orangerie ont également déclenché leur PPCI. Avec cette première conséquence: Orsay n’ouvrira pas en nocturne ce jeudi. L’animation autour du thème de Degas et la danse prévue dans la soirée est reportée au jeudi 8 février.

Image : L’institution parisienne (ici lors d’un précédent épisode de crue en 2002) a activé sa cellule de crise inondation en raison de la montée de la Seine. JOEL ROBINE/AFP