Après Piano, Zumthor dessine la Fondation Beyeler

La Fondation Beyeler a finalement choisi Peter Zumthor pour son extension à venir. L’architecte bâlois succède à Renzo Piano, qui a érigé le bâtiment principal de la fondation il y a exactement 20 ans.

«Le ciel de Bâle, la ville et son environnement – ce sont les paysages de ma jeunesse. Avoir la possibilité d’y construire un bâtiment important me réchauffe le coeur» a déclaré Zumthor le 4 mai dernier, en dévoilant le projet d’extension pour lequel il a été retenu. Car la Fondation Beyeler manque de place. Dépassée par son succès, elle doit utiliser les salles d’exposition pour les évènements et manifestations qui jalonnent son programme. Et sa collection permanente, en augmentation perpétuelle, a besoin d’espace pour se dévoiler au public lui aussi toujours grandissant qui vient à Riehen.

Le projet d’extension comprend plusieurs volets : l’acquisition du parc Iselin-Weber voisin et son articulation avec le parc Berowergut où se trouve le bâtiment de Renzo Piano. Trois nouveaux bâtiments à l’esthétique résolument contemporaine seront érigés sur cette nouvelle parcelle dans le respect du paysage à l’anglaise du parc. Un pôle administratif, un espace dédié aux manifestations et une maison des arts verront ainsi le jour. Le coût global du projet, construction et fonctionnement inclus est estimé à CHF 100 millions. Des financements privés ont permis de dégager la moitié de cette somme.  La “WyssFoundation ainsi que de la Daros Collection de la famille Stephan Schmidheiny” ont généreusement contribué au projet.

La date à laquelle la nouvelle Fondation Beyeler ouvrira n’est pas encore connue.

Pour l’heure, la Fondation accueille jusqu’au 28 mai une exposition sur Claude Monet. Elle sera suivie d’une rétrospective sur le photographe Wolfgang Tillmans.

Crédit photo : Fondation Beyeler, Riehen / courtoisie Atelier Peter Zumthor & Partner